Algorithme vs Rédacteur en chef

Je me souviens qu’il y avait eu un lobbying pour que l’algorithme de Google Actualités soit légalement reconnu comme ayant une responsabilité éditoriale. Ce qui reviendrait à considérer qu’un robot serait capable de déterminer qu’un fait-divers de province méconnu mériterait d’être en Une comme ayant une importance nationale ou internationale…

Et il y a quelques jours, j’avais reçu sur un forum cette question concernant mon outils de Revue-de-presse instantanée ;

Olie, si je résume, c’est toi (traitement humain) qui donne des bonus/malus aux mots clefs.

J’avais répondu par ;

Je me contente de programmer pour apprendre les règles de grammaire, conjugaison, et ponctuation à mes robots pour qu’ils sachent quels mots ou expressions il faut étudier ou ignorer. Mais les mots qui sont mis en avant correspondent à un calcul statistique ; nombre de citations ou de sources différentes.

Ces deux cas mettent en lumière que des personnes, qui ne sont pas au fait de l’état d’avancement des technologies et de la science dans le traitement des données, peuvent radicalement surestimer la compétence d’un algorithme comme étant l’égal d’un rédacteur en chef, ou à l’opposé sous-estimer qu’un robot peut rendre compte fidèlement des choix éditoriaux de la presse sans qu’il soit nécessaire d’y avoir une intervention humaine.

Par rapport à cette thématique, j’ai eu ces lectures ;

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Algorithme vs Rédacteur en chef »

  1. Hubert Guillaud

    Un algo peut être meilleur qu’un rédac chef pour optimiser l’exposition d’un article, mais le rédac chef doit pouvoir dire à l’algo quels articles mettre en avant. Un algo peut aider à raconter des histoires ou à les repérer également… http://mashable.com/2013/10/30/new-media-technology/

    Mais ne nous y trompons pas. Au final, ce sont les algos de buzzfeed qui font le plus d’audience. L’algo sert tout de même avant tout à traiter la facilité et à l’amplifier.

    Répondre
  2. Olivier D. alias ze kat Auteur de l’article

    On remarquera dans les explications de Google pour son portail des Actualités qu’elles ne font pas allusions au fait que si leur algorithme a pu choisir des sujets, c’est parce que leurs robots ont détectés que ces sujets étaient à la Une de plusieurs médias, et que… des rédacteurs-en-chef, des Hommes, ont décidé de les y mettre.
    Peut-être que des rédacteurs-en-chef utilisent des outils pour savoir ce que les autres médias publient, et leur emboiter le pas, mais pour un événement qui n’a pas fait l’objet d’une publication, il n’y a qu’un Homme qui peut comprendre si il est important ou pas d’en parler.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s